• Pour partager un moment privilégié, complice et bienveillant, avec lui (et votre conjoint-e, si vous venez en couple).
  • Pour améliorer le sommeil de votre bébé (et le vôtre aussi ).
  • Pour soulager les petits maux du quotidien: liés à l’immaturité de son système digestif ( constipation, gaz, coliques), ou autres (pleurs, reflux…).
  • Pour bénéficier d’un moment de détente commun (qui lui sera utile toute sa vie si vous poursuivez la pratique des massage sur le long terme).
  • Pour le sensibiliser au « toucher sain et nourrissant ».
  • Pour stimuler son développement cognitif, psycho-moteur, et sensoriel.
  • Pour permettre à votre bébé de s’apaiser et de se relaxer: le massage libère de l’ocytocine, appelée hormone de l’amour, qui participe à la détente et au bien-être. A l’inverse, il fait baisser le taux de cortisol, qui procure du stress. Et, bonne nouvelle: cela est valable pour le bébé massé, comme pour le parent masseur!
  • Pour l’aider à avoir confiance en lui, et vous faire prendre confiance en vos capacités parentales.

Bref, tout ça, c’est de l’amour à partager!